Qu'est ce que le glyphosate?

Le glyphosate est un désherbant utilisé pour détruire ce que l'on appelle communément les mauvaises herbes. Sa particularité ? Son mode d’action est total : il détruit toute forme de végétation. Utilisé depuis plus de 40 ans, il est commercialisé pour la première fois pour les particuliers et les professionnels par l’entreprise Monsanto sous le nom commercial de « Round Up ». Depuis les années 2000, le glyphosate est fabriqué par un grand nombre de sociétés qui commercialisent de nombreux produits contenant cette substance. Chaque année, ce sont ainsi 700 000 tonnes de matière active de glyphosate qui sont vendues dans le monde dont 9100 tonnes en France (chiffre 2016). Le glyphosate permet aux agriculteurs d’éliminer les plantes vivaces, invasives, allergènes ou toxiques sans avoir besoin de travailler le sol. Peu cher et efficace, le glyphosate a contribué à l’installation de systèmes de culture plus simples, avec moins d’espèces cultivées, des rotations plus courtes.

Carte de la répartition des ventes de glyphosate par département Carte de la répartition des ventes de glyphosate par département
Source : Rapport « Usages et alternatives au glyphosate dans l'agriculture française » de l'INRA

Le glyphosate est-il nocif pour la santé et l’environnement ?

Le 10 mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), placé auprès de l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que le glyphosate devait désormais être classé cancérogène probable pour l’homme. L’agence estime qu'il existe des preuves démontrant une association entre l'exposition au glyphosate et le développement de cancers tels que le lymphome non hodgkinien et le cancer du poumon.

L’évaluation menée par les agences européennes (Autorité européenne de sécurité des aliments et Agence européenne des produits chimiques) a conclu pour sa part à l'absence de caractère cancérogène ou perturbateur endocrinien du glyphosate.

Sur la base des avis des agences européennes, la Commission européenne a proposé en 2017 de renouveler l’autorisation du glyphosate dans l’Union européenne pour une durée de 10 ans. La France s’est prononcée contre cette proposition, avec d’autres États membres. Sous l’impulsion de la France, la durée de renouvellement a été réduite à 5 ans.

Comment sortir du glyphosate en 3 ans ?

Le Président de la République a souhaité que la France aille plus vite encore en sortant du glyphosate d’ici 3 ans, fin 2020.

L’objectif de la sortie du glyphosate n’est pas de le remplacer par un autre herbicide, mais bien d’impulser un changement profond dans les façons de produire. Les agriculteurs vont devoir retrouver des conduites agronomiques adaptées à leur système et mettre en place des alternatives plus respectueuses de l’environnement.

Les alternatives ne seront pas les mêmes selon les cultures concernées.

L’agriculture a déjà connu de grandes transitions dans son histoire, sortir du glyphosate en trois ans en fera partie.